–  » Tu fais quoi dans la vie ?  » – « Slasheur ! « 

Slasheur : \sla.ʃœʁ\ Travailleur multitâches.

Nous sommes de plus en plus nombreux à quitter l’univers professionnel traditionnel pour investir un nouvel espace. Un espace en mouvement où les frontières entre ce que nous aimons et ce que nous faisons n’existent pas. Un espace de création dans lequel tout est possible !
Nous sommes les acteurs d’un changement de société !

Indépendants, entrepreneurs, nous avons décidé de vivre notre « travail » autrement. D’ailleurs, dans ce nouvel univers le mot « travail » n’a plus de sens ! Dans ce nouveau scénario de vie, nous sommes tour à tour scénariste, réalisateur et producteur et parfois tout cela en même temps ! Nous créons notre réalité. Nous avons cumulé des formations, exercé des métiers dans des domaines pour lesquels nous n’étions parfois pas formés !
Notre moteur : la motivation ! Nous sommes des créatifs, des découvreurs, des bosseurs ! De nos expériences, nous avons gardé le meilleur pour enrichir une boîte à outils en perpétuelle r-évolution !

Dans un monde en transition, il nous est souvent difficile de nous définir selon le cadre traditionnel, puisque notre métier « multi-activités » n’est pas répertorié. C’est d’ailleurs un véritable casse-tête que de choisir l’étiquette qui nous définit administrativement et qui sera notre « statut social ».
Et voilà, comment cette petite question – somme toute anodine et répandue dans nos échanges quotidiens au moment de la rencontre –  » Tu fais quoi dans le vie ?  » suffit à créer un malaise… Comment expliquer alors la richesse de nos activités, la variété de notre quotidien, notre manière non-conventionnelle d’organiser notre temps, notre capacité à jongler entre plusieurs activités et notre envie d’ajouter encore un slash/nouvelle activité, en rendant le tout intelligible ?

J’ai démarré ma vie professionnelle en tant que documentaliste. J’ai été salonnière (j’organisais des salons de A à Z) sur les thèmes qui me plaisaient à ce moment là. J’ai créée une association pour accompagner les étudiants dans leur vie extra-universitaire et embauché des salariés. J’ai été manageur. J’ai repris des études en naturopathie. J’ai été directrice d’un magasin bio. J’ai exercé la plupart de ces métiers sans formation spécifique, avec simplement un moteur vibrant qui me permet de me rendre là où j’ai envie d’aller. J’ai travaillé comme intérimaire, vacataire, salarié. J’ai été bénévole. J’ai travaillé dans la fonction publique, dans le privé et dans l’associatif.

Aujourd’hui, je suis entrepreneuse. Je suis bien plus que cela en réalité. Je suis une slasheuse, alternant activités dématérialisées et activités locales : naturopathe/coach/auteure/commerçante ambulante. Je peux vous coacher à l’autre bout de la planète et vous servir un jus à l’extracteur sur le marché local des producteurs de ma ville ! Aujourd’hui, je suis cela, mais si le cœur m’en dit, demain, je serai autre chose !

Nos seules limites sont celles que nous nous créons !

Nous vivons hors cadre, avec un petit orteil dans le cadre (URSAFF….). Nos revenus ne sont pas réguliers, voire même précaires. Nous « gagnions » mieux notre vie avant. Pourtant, nous n’avons plus envie de « gagner » seulement notre vie : nous avons envie de la « vivre » !

Dans ce nouvel univers, il n’y a pas de place pour les espaces cloisonnés, tout est unifié. Tout communique et tout respire ! La famille, le couple, l’intime, l’écologie, les valeurs profondes que nous incarnons, la spiritualité sont autant de sources d’inspiration, de création et de développement.

Il nous arrive parfois de nous sentir isolés. Pensez que ce phénomène est en pleine expansion. Cette mouvance devient clairement observable et observée. Un nouveau paysage est en cours de téléchargement !

Change is loading …

À lire :
Mon chouchou : L’émergence d’une nouvelle conscience : les créatifs culturels, Ariane Vitalis, Éditions Yves Michel.

Quelques articles en lien :
Psychologies.com
Le Figaro étudiant
Cadre Emploi
Grazia


- Ariane.
25 juin 2017
--------

Je partage